AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LAZLO ♦ This is where I'll stay

Aller en bas 
AuteurMessage
Lazlo Darlington
BUBBLY FACE This chaos, this calamity, this garden was once perfect
avatar

Pseudo : Cheeky
Messages : 248
Date d'inscription : 17/01/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Glee Club + Cheerleading

MessageSujet: LAZLO ♦ This is where I'll stay   Lun 25 Jan - 4:00

_____lazlo maxyne darlington

Nom, prénoms : DARLINGTON; Lazlo Maxyne Byrdie. Enfin, passons. Date et lieu de naissance : Le treize avril mille neuf-cent quatre-vingt douze à Providence dans le Rhode Island
Particularités, manies, tics : Je joue toujours avec mon pendentif, chaîne en or qui m'a été offerte par un ex petit ami. Sinon je suis toujours en train de me replacer une mèche de cheveux.
Signe astrologique : Bélier ascendante scorpion
Groupe : Glee Club
Avatar : WATTZ I love you

Pseudo & âge : Cheeky, quatorze ans (a)
Comment avez-vous connu DG? : LE FRUIT D'IMMACULÉ CONCEPTION !
Commentaires? (a) : Non parce que je le trouve même pas beau. (À PRENDRE À LA RIGOLADE QUAND MÊME) I love you
Code du règlement : Tu y as crûûûûû

_________________
    UH OH! THERE WAS A MONSTER IN MY BED Look at him, look at me that boy is bad and honestly he’s a wolf in disguise but I can’t stop staring in those evil eyes © Manchee, Lady Gaga



Dernière édition par Lazlo Darlington le Mar 26 Jan - 3:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://defying-gravity.forumactif.com
Lazlo Darlington
BUBBLY FACE This chaos, this calamity, this garden was once perfect
avatar

Pseudo : Cheeky
Messages : 248
Date d'inscription : 17/01/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Glee Club + Cheerleading

MessageSujet: Re: LAZLO ♦ This is where I'll stay   Lun 25 Jan - 4:00

    « - Bonjour à tous, je suis M. Fergesson votre nouveau professeur de français…

    Retournée sur sa chaise, Lazlo laissa les autres poursuivre leur discussion pour se concentrer sur la voix qui venait de s’élever dans l’atmosphère bruyante de la classe. Les conversations s’arrêtèrent quelques secondes après que l’homme ait prononcé cette phrase. Intéressée, Lazlo le fixait. Bizarrement, il l’intriguait. Tous les autres professeurs de français qu’elle avait eu parlaient avec un gros accent américain mais pas lui. Cette langue lui allait comme un gant, tout était fluide, comme un véritable français. Vraiment ce prof l’intriguait, chose assez étrange.

    … Albion Fergesson. »

    Albion. C’était drôle comme prénom quand même ! Bon, Lazlo n’était pas très commun comme nom non plus, voilà qui leur faisait une ressemblance. Replaçant une mèche de ses cheveux et jouant avec son stylo, elle continuait de le regarder de ses yeux espiègles. On parlait à côté d’elle, mais elle n’écoutait même pas, n’entendait pas. Soudainement, on la tira de sa rêverie. « Lazlo ! » Elle sursauta légèrement, avant de se tourner vers son amie « Bordel le prof parle, Fallen, c’est impoli ! » Ladite Fallen leva les yeux au ciel « Pfff, c’est toi qui dis ça ! Non mais en parlant tu prof…. » Elle lui jeta le même regard que Lazlo lui avait lancé il y a quelques minutes. L'homme d’environ une vingtaine d’années avait arrêté de parler, écrivant quelques pattes de mouche au tableau. « … il est plutôt sexy tu trouves pas ? En tout cas, tu le mattes depuis tout à l’heure » Sans détacher ses yeux de l’homme, la blonde continuait la discussion avec son amie à moitié intéressée par ce qu’elle disait. « Mouais… il est pas si mal… » Pas si mal. Non au fond, Lazlo le trouvait bien plus que cela. Un Dieu sur Terre, pour tout vous dire, jamais un prof n’avait été aussi beau à ses yeux.

    « Bonjour Monsieur Fergesson » s’exprima la classe tout entière mis à part, Lazlo bien trop concentrée à l’observer, observer ses lèvres bouger. Vraiment il avait quelque chose de différent des autres profs. Le fait qu’il soit jeune ? Peut-être bien une chose était sûre, c’était que Lazlo allait le découvrir.

    À la fin du cours, l’adolescente attendit que tout le monde sorte de la classe puis se dirigea vers Albion. « Monsieur Fergesson ? » l’homme releva la tête vers la jeune fille qui sentait son cœur battre à la chamade. « Que puis-je pour vous… » « Lazlo. Lazlo Darlington. » répliqua immédiatement cette dernière. « Mademoiselle Darlington. » « Je voulais simplement savoir si vous donniez des cours à domicile ou juste de rattrapage. J’ai beaucoup de difficultés en français et mes parents en seraient ravis. C’est eux qui veulent ça, enfin. » Le professeur retourna sa chaise vers Lazlo, les mains derrière la tête, expirant comme s’il réfléchissait. « Je vais voir ce que je peux faire pour toi. En attendant, fais ce que tu as à faire, je te recontacterai. » Lazlo lui sourit et sortit de la classe, ses cahiers en mains. Elle n’avait aucune difficulté en français, loin de là, elle était même première de classe. Tout cela n’était qu’une tactique pour se rapprocher de lui. Il ne donnait même pas de cours de rattrapage, mais décidément il avait les mêmes intentions qu’elle…

    « Lazlo Darlington est demandée au secrétariat, Lazlo Darlington, merci. »
    Brutalement, la jeune fille fut tirée de ses rêveries lorsque l’Interphone transmettant la voix rauque de la secrétaire cracha son nom. La prof de maths la laissa quitter la pièce et poursuivit son cours alors qu’elle fermait la porte. N’étant pas très douteuse de ce qui l’attendait, Lazlo jouait avec son pendentif, manie qu’elle avait attrapé, en souriant du coin de la lèvre. Arrivée devant le bureau, elle remarqua une silhouette qu’elle avait appris à mémoriser. Pénétrant dans la salle elle s’exclama innocemment : « J’ai été demandée ? » L’immense secrétaire lui pointa l’homme et Albion Fergesson se retourna pour lui faire face. Les yeux de Lazlo s’étincelèrent derechef. « Oui Lazlo, pour répondre à ta question j’accepte de te donner des cours de rattrapage à condition que ça se passe dans l’enceinte de l’école. Les mercredis soirs dans ma classe à 16h30 ça te va ? » Elle ne pouvait pas demander mieux. « Bien entendu, merci beaucoup monsieur Fergesson ! » Elle lui adressa un sourire qu’il lui rendit tout de suite après. Elle sortit du bureau pour retourner à son cours ennuyeux.

    Dans la bus du retour, Fallen et elle se tenaient debout, n’ayant plus de place pour s’asseoir. « Alors ? » Lazlo regarda sa meilleure amie d’un air questionneur « Quoi alors ? » « Pourquoi as-tu été appelée ? » Hochant la tête comme si elle venait de se rappeler, Lazlo répondit « Ah c’était… » Lazlo cherchait une excuse valable, elle aurait l’air con d’avouer la vraie raison. « Lazlo ? Tu es bizarre depuis un certain temps. » « C’était ma mère ! Elle voulait me prévenir que … j’avais oublié mon chèque pour le voyage en Ontario. Non j’suis pas bizarre, pourquoi tu dis que j’suis bizarre, je suis pas bizarre ? » Penchant la tête et prenant un air découragé, Fallen n’en croyait pas une miette. « Lazlo Darlington. Tu es si sûre de toi d’habitude. C’est qui ? » « De quoi tu parles à la fin, Fall ? » « Le nouveau mec dans ta vie, merde ! » Riant d’un rire faux Lazlo déclara « Il n’y a personne. Oh, tiens mon arrêt ! Salut Fall à demain ! » Avant que Fallen ait pu dire quoi que ce soit, Lazlo avait débarqué de l’autobus à toute vitesse, remettant son sac sur son épaule.
    « Maman, papa ? » s’écria Lazlo en fermant la porte d’entrée. « Je suis dans la cuisine, ma puce !» résonna la voix de sa mère. Retirant ses chaussures, posant son sac et caressant le chien, Lazlo se rendit dans la cuisine où sa mère était. « Qu’y a-t’il ? » Lazlo s’empara d’un bout de pain qu’elle fourra dans sa bouche et répondit à sa mère qui cuisinait « Je devrai rester après les cours le mercredi. Histoire de faire mes devoirs tranquille. Tu sais c’est le baseball le mercredi et papa et Dyson n’aident pas la chose. » « Très bien ma chérie, je viendrai te chercher après l’école dans ce cas. Je n’aime pas trop que tu reviennes seule dans le noir. Laisse du pain pour le dîner ! »

    Une bonne chose de faite. Lazlo passa une soirée plutôt banale. Elle fit ses devoirs à la vite fait, regarda la télévision enfin, ce genre de choses. Lazlo se coucha assez tôt, vers 21h30.

    Les cours de Lazlo et M. Fergesson avaient bel et bien lieu tous les mercredis soirs sans anicroches. Lazlo était une excellente actrice, faisant croire à quel point elle n’était pas douée en français et lui, avait l’air de gober tout ce qu’elle racontait. Tout allait soudainement pour le mieux mais Lazlo trouvait quand même que M. Fergesson n’avait pas trop l’air de s’intéresser à elle… cette foutue femme quand même ! Lazlo devait trouver un plan astucieux pour attirer son attention, peu importe lequel, il devait y en avoir un.

    Le lendemain matin, Lazlo avait cours de français. Malgré qu’elle passait 75 minutes avec son prof secrètement préféré, la période fût d’un réel ennui. Lorsque la sonnerie retentit, Lazlo attendit que tout le monde sorte (ainsi que le prof) et s’empara de l’écharpe de ce dernier. Elle quitta la pièce rapidement, avant qu’il revienne. Lors du chemin pour se rendre à son casier, elle huma l’odeur du tissu et la roula en boule. Sortant ses cahiers pour son prochain cours, elle fourra le foulard dans son sac, loin des regards indiscrets et se rendit à la classe d’anglais.

    « Oh M. Fergesson ! J’ai retrouvé ça par terre, je l’ai reconnu donc j’ai trouvé bon de vous la rapporter. » Elle sortit l’écharpe de son sac et la posa sur la table, attendant la réponse d’Albion qui ne disait rien, la regardant. « Il y a un problème, M. Fergesson ? Nous en sommes à réviser l’imparfait ce soir, c’est bien ça ? » Continuant de la fixer comme s’il allait dire quelque chose, il finit par déclarer « Lazlo, j’ai consulté ton prof de français de l’an dernier. » Restant tout à fait calme, Lazlo était complètement indifférente, mais attendait le reste de son récit « J’ai consulté tes bulletins antérieurs, Lazlo tu es excellente en français. Tu n’as pas besoin de cours de rattrapage, arrête de faire semblant désormais. » Lazlo haussa un sourcil, posa son dos sur le dossier de sa chaise et regarda son professeur. « Et vous, vous ne donnez même pas de cours de rattrapage. » « Comment sais-tu ça ? » « J’ai mes sources. » « C’est toi qui as pris mon écharpe, pas vrai ? » « Oui. » « Pourquoi ? » « J’en avais envie. » Sur ses mots, Lazlo prit ses affaires et sortit de la classe, un malin sourire aux lèvres.


_________________
    UH OH! THERE WAS A MONSTER IN MY BED Look at him, look at me that boy is bad and honestly he’s a wolf in disguise but I can’t stop staring in those evil eyes © Manchee, Lady Gaga



Dernière édition par Lazlo Darlington le Mer 27 Jan - 6:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://defying-gravity.forumactif.com
Lazlo Darlington
BUBBLY FACE This chaos, this calamity, this garden was once perfect
avatar

Pseudo : Cheeky
Messages : 248
Date d'inscription : 17/01/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Glee Club + Cheerleading

MessageSujet: Re: LAZLO ♦ This is where I'll stay   Lun 25 Jan - 5:28

encore, yes bitch !

_________________
    UH OH! THERE WAS A MONSTER IN MY BED Look at him, look at me that boy is bad and honestly he’s a wolf in disguise but I can’t stop staring in those evil eyes © Manchee, Lady Gaga

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://defying-gravity.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LAZLO ♦ This is where I'll stay   

Revenir en haut Aller en bas
 
LAZLO ♦ This is where I'll stay
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANIME/MANGA/VN] Fate/Stay Night
» fate stay night
» Stay Stuck Pad un produit inpresssionnant !
» Stay Tune! - Miyabi Fujieda
» AMV Fate Stay Night _ YosMaster

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEFYING GRAVITY :: There's a first step for everything :: blow it up !-
Sauter vers: