AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Baby is a bad boy with retro sneakers.

Aller en bas 
AuteurMessage
Leroy Hevigann

avatar

Pseudo : Audrey
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 27

MessageSujet: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Ven 12 Fév - 13:08

_____Leroy H.

Nom, prénoms : Leroy Hevigann
Date et lieu de naissance : Boston, EU, 31/03/1991
Particularités, manies, tics : - Très mystérieux, caustique, enjôleur légèrement hautain et froid - ou tout du moins, le parait. Garde toujours ses distances, avec tout, et tout le monde.
- Se mordille la lèvre inférieur s'il est déstabilisé.
Signe astrologique : Bélier
Groupe : Regular Students
Avatar : Luke Grimes






Pseudo & âge : Audrey, 18 ans.
Comment avez-vous connu DG? : Bazzart.
Commentaires? (a) : Contexte + Design + ce scénario =
Code du règlement :
Spoiler:
 


Dernière édition par Leroy Hevigann le Ven 12 Fév - 14:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermine McPhee

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 26

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Elève

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Ven 12 Fév - 13:09

    salut toi

    bienvenue ici ! et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leroy Hevigann

avatar

Pseudo : Audrey
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Ven 12 Fév - 13:14

  • “Have you seen her boo… I mean tha… I mean her!”

    D’aussi loin que sa mémoire remonte, Leroy ne peut se rappeler s’il a été autrement, et au fond de lui-même, il ne croit pas. Il a toujours eu ce penchant pour la gente féminine, et il ne s’en cache pas. Enjôler est ce qu’il fait de mieux, et cela lui convient, puisque cela n’engendre ni attachement superflus, ni souffrance indésirable. Il aime les jambes interminables et fuselées des pompoms girls, le regard provocateur de l’une et la démarche aguicheuse de l’autre. Son regard entraîné ne laisse rien lui échapper, et en vrai stratège, il ne laisse pas une occasion passer. Des flirts, des coucheries, des maîtresses, il en a eu. Des relations légères et sans intérêt aussi. Il a laissé croire les filles qui le souhaitaient qu’il leur appartenait, qu’il était avec elles, en… couple. Quel mot ridicule pour ce Dom Juan amélioré ! Mais Leroy est un garçon arrangeant, s’il peut avoir le sexe, pourquoi ne pas entretenir l’illusion qu’il n’est l’homme que d’une seule fille ? Malgré ce comportement douteux, rien ne peux lui être reproché : il ne dit rien, ne promet rien, il acquiesce vaguement et chacune est libre d’interpréter cela comme elle le souhaite. Mais lui n’infirme ni ne confirme rien. Il reste neutre, et se laisse voguer là où les vagues animées de sa vie le mène. Et plus le temps passa, et plus il ne se cru capable que de cela : des relations vierges de tout sentiment, de tout frisson, de tout battement de cœur impromptu. Pourtant, au fond de lui, il n’y était pas contre, simplement, personne n’avait su lui apporter cela, et les années passèrent, sa majorité approchant, il avait cessé d’y croire peu à peu. Pour que cette idée ne devienne plus qu’une illusion, un enchantement éphémère dont les gens faibles aiment se gargariser en se croyant meilleur que lui. Désillusionné, cynique, détaché, tel était Leroy désormais. Distant, calculateur et possédant un mutisme assez incroyable. Cela ne l’empêchait pas d’allonger la liste de ses conquêtes chaque semaine, et il s’enfonçait dans ce cercle sans fin, sans vouloir trop y réfléchir. Il pensait connaître le paroxysme de la relation ‘amoureuse’.




    ‘‘ And I’ve never met a girl like you before ’’

    Shalom. Elle était entrée dans sa vie, et il n’avait rien vu venir. Cette fille fréquentait le même lycée que lui, et il ne l’avait jamais vraiment remarqué. Ses jupes n’étaient pas assez courtes et son aura pas assez séductrice pour qu’il s’y intéresse. Mais il y avait eu cette fête. Leroy avait un peu trop bu, il descendait les escaliers, derrière une fille qu’il venait de sauter, quand il la vit. Elle se tenait là, à côté d’une pompom girl qu’il lui sembla avoir déjà culbuté. Il haussa un sourçil et resta à la fixer, sans trop savoir pourquoi. Qui était-elle ? Qui était cette fille si jolie et dégageant une telle… douceur ? Soudainement, Leroy eut envie de la prendre dans ses bras, et qu’elle lui transmette un peu de l’innocence et de la candeur qu’elle semblait dégager au milieu de toute cette débauche d’adolescents. Il n’en fit rien, évidement. Il alla à l’autre bout de la salle et tenta de se changer les idées en jetant son grappin sur une nouvelle fille. Mais Shalom ne semblait pas vouloir quitter ses pensées, son bref souvenir hantant l’esprit alambiqué du jeune homme. Alors il fit la seule chose qu’il pouvait faire, il chercha la pompom girl qui était au côté de l’inconnu, il finit par la trouver près du bar. Alors qu’il allait à sa rencontre, il commença à chercher son prénom, en vain. Il s’arrêta en plein milieu de sa course et attrapant le bras d’un de ses amis, il le lui demanda. L’information acquise, il retourna à la pompom girl sexy. Scarlett, elle s’appelait. Il était sorti avec elle, deux ans plus tôt, mais elle semblait ne pas l’avoir marqué plus qu’une autre. Il alla se planter en face d’elle, et la fixant de son regard mutin et sombre, un sourire au coin des lèvres, il lui lança :

    - Alors Scarlett, as-tu trouvé ta proie de la soirée ?

    Scarlett n’était pas très différente de lui, elle couchait à droite, à gauche, et avec un corps pareil, il ne pouvait pas lui en vouloir. Elle était splendide et pouvait avoir qui elle souhaitait. L’idée de coucher avec elle lui traversa l’esprit, mais l’image de Shalom s’imposa à nouveau à son esprit. Et alors qu’elle prononçait une réponse dont il se fichait éperdument, il lui demanda, sur le ton de la conversation, comme si la réponse ne lui importait pas le moins du monde :

    - C’était qui la fille avec qui t’étais tout à l’heure ? Une petite brune ?

    Mais Scarlett n’était pas idiote, et Leroy ne pouvait pas tromper son monde sans cesse ainsi.



    “I don’t know what to do, what to do with myseeelf.”

    Et le temps avait passé, Leroy avait cru que Shalom n’était qu’une fille parmi les autres, qu’il pourrait simplement l’épingler à son tableau de chasse. Tel était pris qui croyait prendre. Il ne pouvait plus se passer d’elle, l’idée qu’elle puisse vouloir un autre que lui lui était insupportable. Mais jamais il ne l’avouerait. Jamais il n’irait à elle pour lui avouer. Alors ils jouaient, de manière ininterrompu, sans rien dire de profond et d’important. Il continuait ses conquêtes, l’air de rien. Pourtant, dès qu’il embrassait un cou, touchait une peau, caressait des seins, il ne pensait qu’à elle. Il ne voyait que cette jolie brune qui lui avait fait tourner la tête. Il poussait parfois le pathos à aller jusqu’à imaginer que c’était elle, avec qui il couchait, que c’était son corps à elle qui était collé au sien. Il y croyait quelques secondes, quelques éphémères secondes, jusqu’à ce qu’il ouvre les yeux et se retrouve face à une blonde sans nom. Cela le rendait fou, mais il continuait, enfermé dans une conduite qui le faisait souffrir. Pourtant, à plusieurs reprises, Shalom avait essayé de lui arracher une confession de ses sentiments, elle avait poussé les choses autant qu’elle le pouvait, mais il n’en avait rien fait. Il se refusait à toute confession, il se refusait à avouer au grand jour ce qu’il le débectait le plus. Il ne voulait pas l’aimer, il ne voulait pas continuer à s’attacher à elle ainsi. Entre l’incapacité de lui avouer ses sentiments profonds et de l’abandonner, il se raccroche à la seule chose qui les relie : leur jeu. Il ne peux imaginer la perdre, l’idiot.


    (1112 mots)


Dernière édition par Leroy Hevigann le Mer 17 Fév - 14:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shalom Palmer

avatar

Pseudo : mélissa
Messages : 127
Date d'inscription : 08/02/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: journal du lycée.

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Ven 12 Fév - 13:29

    HAHA, le plus beau
    Encore merci, merci, merci;
    En tout cas, bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albion Fergesson

avatar

Pseudo : Pb.
Messages : 191
Date d'inscription : 18/01/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Professeur de français.

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Ven 12 Fév - 16:22

    Bonjour bonjour, bienvenue par ici I love you

_________________
AND I, DEAR MADAME, AM A PROFESSIONAL. Go on believe, if it turns you on. Take what you need 'till your body's numb. Prostitution is revolution. You can hate me after you pay me. © Misery Angel, Cobra Starship.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://defying-gravity.forumactif.com/forum.htm
Lazlo Darlington
BUBBLY FACE This chaos, this calamity, this garden was once perfect
avatar

Pseudo : Cheeky
Messages : 248
Date d'inscription : 17/01/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Glee Club + Cheerleading

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Ven 12 Fév - 16:36

    Han Luke, bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you

_________________
    UH OH! THERE WAS A MONSTER IN MY BED Look at him, look at me that boy is bad and honestly he’s a wolf in disguise but I can’t stop staring in those evil eyes © Manchee, Lady Gaga

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://defying-gravity.forumactif.com
Leroy Hevigann

avatar

Pseudo : Audrey
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Mer 17 Fév - 14:55

Merci à tous:
J'ai fini, c'est nulnulnul, je me rattraperais en RP I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lazlo Darlington
BUBBLY FACE This chaos, this calamity, this garden was once perfect
avatar

Pseudo : Cheeky
Messages : 248
Date d'inscription : 17/01/2010

Huddle Formation
Facebook List:
Occupation: Glee Club + Cheerleading

MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   Mer 17 Fév - 18:26

    Validé ! I love you

_________________
    UH OH! THERE WAS A MONSTER IN MY BED Look at him, look at me that boy is bad and honestly he’s a wolf in disguise but I can’t stop staring in those evil eyes © Manchee, Lady Gaga

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://defying-gravity.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baby is a bad boy with retro sneakers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby is a bad boy with retro sneakers.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GAGGIA BABY caffita systéme
» AUTO-MOTO RETRO + ROUEN
» D. Chavez et Rafiki : vade retro satanas !
» [Poupée] Petite Blythe "Baby Buttercup" Décembre 2010
» Million dollar baby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEFYING GRAVITY :: Playground :: Trash Bin :: That's just supercalifragilisticexpialidocious-
Sauter vers: